Amount



Total: € 0,00

Un don pour enfin avoir le choix

La Primaire Populaire est l’initiative citoyenne qui permettra une candidature de rassemblement capable de porter un projet écologique démocratique et social en 2022. 

Nous avons déja collecté plus de 150 000€ depuis le lancement du projet, permettant à une équipe d’organiser les parrainages, de mobiliser les bénévoles et de toucher des milliers de citoyens. Aujourd’hui on a besoin de votre aide.

Pourquoi faire un don à la Primaire Populaire ?

La plateforme de parrainage qui sera lancée dimanche 11 juillet nous a coûté 100 000€.

Pour la pérenniser jusqu’en octobre et permettre à tous de participer à la démocratie en choisissant nos candidats, on a besoin de votre soutien.

Il est nécessaire pour nous que chacun et chacune puisse participer au financement de cette initiative citoyenne.

La plateforme de parrainage

À l’issue de ce processus de parrainage virtuel ouvert à tous, les cinq candidats et les cinq candidates ayant reçu le plus de parrainages seront les dix finalistes soumis au vote de la Primaire Populaire qui se tiendra en novembre 2021.

La réduction fiscale

66 % de votre don vient en déduction de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % du revenu imposable).

Transparence

La Primaire Populaire s’engage à une grande transparence. Elle est financée par des donateurs particuliers qui respectent la charte des donateurs. Retrouvez là ici 

Si vous ne répondez pas à ces critères de nationalité ou de plafond, il est aussi possible de nous soutenir d’autres manières (non déductibles de vos impôts). Pour cela, contactez nous directement à dons@2022oujamais.fr

OBJECTIF

19999

Chaque don, quel que soit le montant de 2€ à 7500€ bénéficie d’une réduction fiscale de 66%, nous permet de préserver notre indépendance et de mener des actions concrètes. Face à l’ampleur de notre défi, chaque euro compte !


    LÉGISLATION SUR LES DONS & données personnelles

    Votre adhésion, vos dons, vous donnent droit à une réduction annuelle d’impôt sur le revenu à hauteur de 66% de leurs montants, dans la double limite de 20% du revenu imposable et 7 500 € de dons par personne physique ou de 15 000 € par foyer fiscal.

    La PRIMAIRE POPULAIRE est enregistrée comme groupement politique auprès de la CNCCFP car cette démarche est obligatoire afin de garantir la légalité de l’organisation d’une primaire politique par des citoyens en France. Ainsi, la loi n° 88-227 du 11 mars 1988 modifiée stipule que seule une personne physique peut verser un don à un groupement ou parti politique si elle est de nationalité française ou si elle réside en France.

    Les personnes physiques dûment identifiées sont autorisées à verser des dons et des cotisations à une ou plusieurs associations agréées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs groupements ou partis politiques. Le montant cumulé des dons et des cotisations d’adhérent à un ou plusieurs groupements ou partis politiques est plafonné à 7 500 euros par personne et par an depuis la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013. Le groupement PRIMAIRE POPULAIRE ne peut accepter de dons que par l’intermédiaire de son mandataire financier : Monsieur Nicolas Détrie, mandataire financier déclaré à la Préfecture des Bouches du Rhône le 1er juin 2021.

    Les personnes morales, à l’exception des partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués.

    Les personnes morales, à l’exception des partis et groupements politiques ainsi que des établissements de crédit et sociétés de financement ayant leur siège social dans un État membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen, ne peuvent ni consentir des prêts aux partis et groupements politiques ni apporter leur garantie aux prêts octroyés aux partis et groupements politiques. L’article 11-5 de la loi du 11 mars 1988 dispose que les personnes qui ont versé un don ou consenti un prêt à un ou plusieurs partis ou groupements politiques en violation des articles 11-3-1 et 11-4 sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende. Les mêmes peines sont applicables au bénéficiaire du don versé en violation de ce texte.

    En application des articles 38 et suivants de la loi du 6 janvier 1978, vous bénéficiez des droits d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition aux informations vous concernant, en accord avec notre politique de confidentialité. Vous pouvez contacter mes-droits@2022oujamais.fr ou remplir le formulaire suivant pour toutes questions relatives à vos données personnelles.